Bon début de saison 2016, Floride, E.U.

Après un camp de 5 semaines en Équateur, mon groupe et moi sommes rendus en Floride pour les deux premières compétitions de l'année. Une coupe américaine sprint CAMTRI  et un Championnat américain sprint CAMTRI .  

Donc, le samedi le 5 mars, j'étais à Clermont pour effectuer l'épreuve sprint. Le départ a été violent mais par la suite tout s'est placé et je suis sortie de l'eau derrière les filles de tête. Nous nous sommes retrouvées 6 dans le peloton de chasse. Nous avons réussi à les rejoindre juste avant la portion course à pied avec ma collègue d'entraînement Émy. J'ai manqué la 5ème position de 0,4sec...

Toute une surprise! Je suis très contente de cette première course de la saison. 

Puis, la semaine suivante soit le 12 mars, j'étais à Sarasota, Floride pour le Championnat américain sprint CAMTRI. Après deux heures de route de Clermont, nous sommes arrivés sur le site.

À Sarasota, les quelques degrés de plus se sont fait ressentir rapidement durant la course. J'ai eu un très bon départ à la natation et à la première bouée, je me suis retrouvée dans les pieds de la première nageuse. Très bonne transition et j'ai pu embarquer sur mon vélo avec les filles de tête. Après le premier tour, il y a eu une distance qui s'est créée entre les premières filles de ce même peloton et le reste du groupe. À ce moment là, je me situais à l'arrière de ce peloton et je me suis donc retrouvée dans ce nouveau deuxième peloton. Cela m'a coûté cher puisque ces premières filles sont de très bonnes cyclistes et une bonne distance s'est installée. Bonne course à pied et je me suis retrouvée juste en dessous du top 10.

Je suis très satisfaite de ce début de saison que je vis jusqu'à présent. La forme est là et l'expérience commence à payer! Ça fait du bien! Nous avons l'opportunité de demeurer jusqu'à la fin du mois de mars en Floride pour nous préparer pour la prochaine course qui se tiendra aux Barbades.

Merci à vous tous pour votre soutien, à vous qui prenez le temps de me lire et prenez le temps de m'écrire de beaux commentaires. Merci à mes parents qui se sont déplacés pour venir m'encourager. Merci à Denis et Robert pour ce long trajet dans la même journée. Merci à mes collègues d'entraînements,merci à mes commanditaires pour votre soutien financier et un merci tout particulier à ma coach Kyla.

Bon départ. Clermont. Floride

Bonne transition, Clermont

Bonne transition, Clermont

6ème place.

6ème place.

Satisfaite de ma course.

Satisfaite de ma course.

Avec coach Kyla.

Avec coach Kyla.

Départ des élites à Sarasota.

Départ des élites à Sarasota.

Très bonne natation et transition pour ce Championnat 2016.

Très bonne natation et transition pour ce Championnat 2016.

Transition et la  portion course à pied qui débute.

Transition et la  portion course à pied qui débute.

Je termine 11ème.

Je termine 11ème.

Merci Papa!

Merci Papa!

Summary Block
This is example content. Double-click here and select a page to feature its content. Learn more

 

 

Mon camp en altitude. Cuenca, Équateur.

Déjà 5 semaines qui se sont écoulées depuis mon départ de la maison. Le but de ce camp était de m'entraîner  en altitude. Au début, mon groupe et moi avons dû nous acclimater à cet air.  À plus de 2500 m en altitude,  nous avons pris les dix premiers jours plus tranquillement. Il y a eu de la marche, de l'escalade (où nous sommes montés à 4000 m) et des entraînements plus courts.

En montagne, au mois de février,même si nous étions en Équateur, il faisait froid. Nous avions besoin de nos manches longues. Par la suite, nous avons pu s'entraîner sur différents plateaux soient des pistes de graviers pour nos courses plus longues, une "track" pour la vitesse, une piste dans un vélodrome pour nos intensités de vélo et finalement sur leur autoroute si nous partions pour un long parcours. Pour la natation, nous avions la chance de profiter d'une piscine avec des couloirs de 25m au Centre où nous étions hébergés en plus de bénéficier quelques fois d'une piscine olympique de 50m. Nous avons aussi eu l'opportunité de s'entraîner dans un gym sous la supervision de Diego.

Il y a eu de beaux moments de fous rires comme des moments plus difficiles qui m'ont permis d'apprécier chaque période de ce précieux camp. Les liens dans le groupe ont pu se renforcer et ça, c'est tellement important! Aussi, j'ai eu l'honneur d'être invitée lors d'une belle sortie avec des membres de l'équipe de Louis Garneau, Équateur (qui étaient jaloux de mon vélo). J'ai eu la chance de côtoyer Elizabeth Bravo, une tri athlète espoir olympique de Cuenca. De plus, sur nos chemins, il y avait des lamas, des vaches,des chiens, des poules, des chevaux.... Vraiment drôle et agrémentait nos sorties!

Ce camp en altitude est déjà terminé mais je suis plus que prête à prendre part au départ lors la première compétition de la saison qui se tiendra à Clermont, en Floride le samedi 5 mars.

Merci à vous qui me soutenez puisque je  ne remercie jamais assez mon entourage qui font partie de chacun de mes petits succès. J'ai vraiment adoré mon expérience et je suis prête pour la belle saison qui m'attend!

Eli.xx

image.jpeg

Ma gang et nos amis.

Une belle sortie!

Une belle sortie!

Sortie avec les membres de Louis Garneau, Équateur 

Sortie avec les membres de Louis Garneau, Équateur 

Le ministre des sports.Belle rencontre.

Le ministre des sports.Belle rencontre.

Escalade avec Elizabeth Bravo, triathlete de Cuenca.

image.jpeg

C'est déjà terminé!

 

 

 

 

Équateur: premier camp de l'année 2016.

Bonjour! Premier petit mot de l'année! Depuis plus d'une semaine, je suis arrivée en Équateur, plus précisément à Cuenca. Je suis ici jusqu'à la fin du mois de février. L'objectif de ce camp est de s'entraîner en altitude. Il aura fallu du temps pour s'adapter mais cette semaine, l'entraînement a démarré en force. Aujourd'hui, escalade (5 triathlètes et coach Kyla Rollinson)  à plus de 4000 m d'altitude, à la pluie, parmi les lamas. Trop l'fun!!

Tout va bien! Je travaille fort et j' adore mon camp. Élixx.

Belle gang!

Belle gang!

Nos nouveaux amis de Cuenca!

Nos nouveaux amis de Cuenca!

L'année 2015 se termine mais l'expérience reste...

Voici un dernier résumé de course pour ma saison 2015.

Cette année aura été la plus difficile de toutes mes années en triathlon. J'ai débuté  la catégorie U23 élite où j'ai pu vivre des courses à l'International de calibre très élevé et de distances olympiques. Autant que j'ai vu et vécu les plus belles expériences de ma vie cette année, autant que j'ai souffert pour chacune d'elles. Lorsque j'écris: "souffrir", je ne parle pas  uniquement de souffrir physiquement pendant la course; on s'entend ici que le triathlon n'est pas un sport facile et de courte durée non je parle ici de l'utilisation de mes plans B et plans C. L'utilisation des autres situations de courses qui suivent si jamais la première ne fonctionne pas tel que prévu. Des situations où j' y croyais et que je me m'étais fixée certains objectifs  mais que le scénario prévu ne s'est pas réalisé. En quelques secondes, je devais me réajuster ,  continuer et performer malgré tout. Lorsque ça ne va pas comme on le voudrait ou incapable de prendre un certain contrôle durant une course, c'est là que le mental doit venir travailler encore plus fort pour ne pas perdre le "focus" de la course.

Or, c'est beaucoup d'expériences et d'apprentissages que je viens d'ajouter à mon bagage d'athlète. Il en faut énormément! Mon entraîneur m'a dit en début de saison que cette année allait être difficile et qu'il y aurait plus de défaites que de réussites! Je croyais être prête et capable de gérer ces moments-là... Mais, j'ai réalisé que j'ai beaucoup à apprendre!

En fin de semaine, je suis allée à Porto Rico effectuer une distance olympique afin  de prendre de l'expérience pour la dernière de l'année 2015 pour moi. La chaleur, l'océan , les vents violents, le calibre et la distance ont été des facteurs différents dont j'ai dû faire face. Malheureusement, avec une natation difficile, j'ai manqué le peloton dont j'aurais dû faire partie. C'est alors que j'ai fait 40 km avec une autre fille en essayant de maintenir notre écart. De plus, nous ne voulions pas nous faire rattraper. Ce fût au moins ça! Rendue à la course à pieds, la chaleur ne m'a pas aidée et mes jambes étaient très lourdes. J'ai terminé 11 ème.

Cette année aura été difficile dans toute cette adaptation à tous les niveaux! Surtout que je croyais démontrer tous les sacrifices et les heures d'entraînements que j'y avais mis. Surtout que d'arriver lors d'une compétition et de ne pas être capable de reproduire ce que j'avais travaillé si fort à l'entraînement. J'ai appris que cette frustation devait être prise comme de l'expérience. Ce n'est pas facile mais c'est ça acquérir de l'expérience.

Bref, l'entraînement continue puis ce n'est que pour revenir en force et prête pour la saison 2016.

Je vous remercie tous pour votre soutien! C'est tellement apprécié! Surtout dans des moments de découragement comme ceux-ci ! Des mercis particuliers à ma coach Kyla et Javier.

À bientôt!

Élixx

commanditaires 2015.jpg

Vitoria, Valence, St -Amand, Dunkerque et Holten

De l'Espagne en passant par la France et les Pays-Bas, mon expérience européenne se termine sous peu. Il reste deux semaines et une dernière compétition  pour clôturer cette belle aventure. J'ai eu la chance, en quittant mon lieu d'entraînement espagnol, d'être héberger chez le président de mon équipe française. Ainsi, sous le nom de Tri Sud St-Amand / Dun 18, j'ai pu m'illustrer  à 2 Grands Prix français. Ces Grands Prix sont partagés en 5 triathlons durant la saison réunissant les athlètes français et internationaux inscrits dans 14 équipes de la première division. La première division se qualifie simplement par l'atteinte de standard.

Ces deux premières courses m'ont permis de me mesurer avec l' Élite mondiale dans un cadre moins stressant mais tout aussi motivant. Suite à une bonne performance à Dunkerque ( le deuxième Grand Prix français ), ma coéquipière Andréanne B-Dulude et moi, nous nous sommes rendues à Holten , aux Pays Bas.

Je suis partie dans l'idée de réaliser une distance olympique afin de "m'habituer" un peu plus à ces longues distances. De plus, à mon retour, les Championnats canadiens se feront en distance olympique. Malheureusement, dû à une canicule ( météo de 42 degrés) la journée de la compétition, les organisateurs ont dû modifier la distance olympique en sprint et même certains départs ont dû être annulés pour aussi ajuster l'heure du départ de 13 h30 à 19h30. Je n'avais jamais effectué un triathlon en soirée..... C'était une première pour moi! Aussi, le parcours comportait deux transitions à deux endroits différents.

J'ai eu un bon départ dans l'eau et une natation satisfaisante pour ma part dû à la réalisation de mes objectifs simples fixés. Pour la portions vélo, nous étions un groupe en poursuite du peloton de tête et après quelques kilomètres, nous avons réussi à les rejoindre. Malheureusement, au milieu du parcours, dans une côte, une fille est entrée dans une branche d'arbre qui dépassait et a entraîné 5 autres filles dans sa chute en effet domino juste devant moi. Grosse chute, mais je ne suis pas tombée alors j'ai dû repartir après avoir mis le pied par terre.... Je me suis retrouvée seule entre 2 pelotons ; celles n'ayant pas tombées et celles qui étaient derrière nous. De peine et de misère, j'ai réussi à rejoindre celles devant moi et j'ai pu terminer avec elles pour les derniers kilomètres. J'ai débuté ma course à pieds avec les jambes lourdes ce qui m'a coûté cher pour les premiers mètres. Après avoir repris un bon rythme, je me suis retrouvée en 23 eme position pour la Coupe européenne 2015. 

Est-ce une réussite pour moi? Bien sûr que oui! J'ai grandement appris lors de cette course et j'en retire que du bon. J'ai pu cibler les points à améliorer et je serai prête pour Chateauroux le 19 juillet prochain en étant plus confiante avec tout ce bagage d'expérience que j'ai pû acquérir lors de mon camp et mon séjour en Europe cet été.

Je vous remercie et je continue ma préparation pour les Championnats canadiens. 

A bientôt! Éli Xxx

 

 

 

Entraînements en Espagne et compétitions...

Depuis le 20 mai, je vis à Vitoria, Espagne. Je bénéficie d'installations de haute gamme et je côtoie des athlètes élites de différents pays d'à travers le monde. Je peux me concentrer à mes entraînements et rouler  sur des circuits montagneux. J'adore ça! 

Ce matin (11-06-15), je quitte l'Espagne (Bilbao-Madrid-Paris) pour me rendre à St-Amand , France pour me joindre à l'équipe française et participer à deux Grands Prix de Triathlon français.

Piscine où je m'entraîne    

Piscine où je m'entraîne

 

Mon paysage lors de mes sorties de vélo

Mon premier, non le dernier!

Le 3 mai dernier, j'ai vécu une belle première  expérience distance olympique à vie sur les parcours Camtri à Monterrey, Mexique. Je termine 8ème pour les U23.

J'ai vraiment eu un très bon départ en natation. (1,5km) mais quelques erreurs m'ont coûté plutôt cher. Je suis contente d'avoir travaillé et poussé aussi fort en vélo sur un parcours très statégique de 5km à exécuter 8 fois. (40km) Pour la portion course à pied, j'ai donné tout ce qu'il me restait... (10km).

Je repars avec de nouveaux objectifs à travailler établis avec ma coach Kyla Rollinson et moi. De retour au Québec ce mardi, je termine mon Cégep cette semaine. Je reprends l'avion direction Espagne dans deux semaines pour deux mois. J'y serai pour de l'entraînement et exécuter les Grands Prix français et les Séries basques.

Un gros merci pour vos encouragements et votre soutien.

Éli xx

Sortie de l'eau et transition.                

Sortie de l'eau et transition.

 

 

 

 

 

De la Floride au Pérou!

Un petit retour sur mon camp en Floride et ma compétition à Lima au Pérou.

Le 26 Février dernier, je suis allée rejoindre des coéquipiers en Floride afin d'être mieux acclimatée à la chaleur en vue d'une première compétition à Clermont le samedi suivant. Par contre, quatre jours avant ce triathlon, en se rendant à un entraînement, je me suis fait emporter dans une chute à vélo. Épaule, mollet et main gauche en plus de l'état du vélo, je n'étais plus en mesure de faire la course. En quelques secondes, tout venait de tourner! Le lendemain, on m'a emmenée passer des radiographies puisque ma nuit blanche m'incitait à me questionner et Kyla (mon entraîneure) voulait être certaine que rien n'était cassé malgré l'enflure. Bref, je m'en suis bien tirée car ça l'aurait pu être bien pire.  Je me rendais, tout de même, aux entraînements pour encourager mes amis puisqu'il m'était impossible de rien faire.

Grâce à la merveilleuse équipe qui nous accompagnait (masso., physio.) , je voyais à chaque jour que je progressais dans mes mouvements. J'avais espoir de pouvoir me rendre à la course Panaméricaine (première distance olympique pour moi) qui se tenait à Lima la semaine suivante. La veille du décollage, j'ai discuté avec Kyla de la possibilité et nous avons pris la décision qu'à 11hrs le lendemain, j'allais prendre place à bord de l'avion, direction Lima, Pérou. Yé!!!

La douleur persistait seulement à la main alors j'ai dû me fabriquer un bandage bien serré en permanence afin de permettre à ma main de demeurer le plus immobile possible. Une fois arrivés là-bas, Javier et Xavier qui m'accompagnaient, m'ont grandement aidée afin que je n'utilise pas trop ma main. Le samedi matin de la course, les conditions n'étaient pas à leurs meilleures! On ne voyait pas à cinq coups de bras de l'autre dans la mer et à l'échauffement, j'avais très mal. 

Le comité organisateur a décidé de nous laisser choisir entre nager avec un bateau à nos côtés afin de nous guider ou changer l'épreuve en duathlon. Malgré que je peux me démarquer en natation, ma main ne me le permettait vraiment pas et comme nous avions le choix, la majorité des filles élites a choisi d'effectuer un duathlon.  Une première expérience et j'étais prête à essayer une nouvelle forme de compétition. Alors, le duathlon se composait d'un 3km de course, d'un 40 km de vélo  et un autre 10 km de course.

Je suis très heureuse de ma portion vélo et surtout pour le 40 km, soit le double de ce que je fais normalement. Pour le 10km de course, je suis aussi très contente de moi. J'ai fait quelques erreurs qui m'ont fait perdre la 3ème place par 3 secondes au sprint final. Je suis donc arrivée 4ème.

Pour toutes les circonstances et le changement d'avant course, je suis très fière d'avoir pu me prouver à moi-même que peu importe ce qui arrive et malgré la douleur, il suffit de se laisser une chance.

Pour ce qui est de ma main, c'est le tendon du pouce qui a été étiré lors de ma chute à vélo et je devrai l'immobiliser pour les 6 prochaines semaines. Le bon côté des choses? Je peux continuer l'entraînement en faisant bien attention car il n'y a rien de casser! Yé!

Un gros merci à toute l'équipe tant la masso, la physio que mes collègues d'entraînement qui m'ont aidée à m'habiller, à me cuisiner des repas, ou me laver les cheveux. Je suis bien entourée et c'est très apprécié! Merci coach Kyla et Javier pour tous les bons mots nécessaires pendant cette période. Merci à mes commanditaires qui me supportent financièrement et m'encouragent dans tous mes projets.

Éli xxxx

En revenant de la clinique.. .

En revenant de la clinique...

Le lendemain, j'encourage!

Le lendemain, j'encourage!

L'équipe du Québec!    

L'équipe du Québec!

 

Portion course et beaucoup de brouillard!

Portion course et beaucoup de brouillard!

Une bonne portion vélo!

Une bonne portion vélo!

Une très belle expérience au Pérou!

Une très belle expérience au Pérou!



Et c'est parti!

Les premières vagues sont passées! J'ai débuté une nouvelle année sportive avec un nouveau groupe d'entraînement depuis les quatre derniers mois dirigé par Kyla Rollinson. Je m'entraîne maintenant à la piscine de Côte-St-Luc. Puis cette année, j' entre dans la catégorie U23 élite.

Je peux affirmer être passée par toutes les émotions possibles après tous ces changements. Jusqu'à maintenant je suis fière de ce que j'ai acquis et je suis bien heureuse des défis qui se planifient prochainement pour moi.

Le 24 janvier dernier se tenait ma première course internationale de l'année à la Havane, Cuba dans la catégorie U23. Ma première! Ce n'est pas ce que j'avais pensé ni avant ni pendant par contre, la beauté de la chose, c'est que je pourrai qu'améliorer mes performances. J'ai pu réussir plein de minis trucs dont je travaillais pendant mon camp en début d'année.

Ça n'a vraiment pas été facile mentalement puisque j'ai terminé en 18ème place mais l'entraînement a repris en force à mon retour et je sais maintenant sur quels points me concentrer pour les courses à venir.

De belles aventures m'attendent cette année et j'ai très hâte de les vivre pleinement!                

Je suis toujours très reconnaissante de votre support! Merci!

Éli.

Camp 2015 à Varadero, Cuba.

Camtri Havana, Cuba Femmes élites 2015.

Camtri Havana, Cuba Femmes élites 2015.

Soirée bénéfice organisée pour moi!

Depuis plusieurs mois, mon oncle Benoît Robidoux et  Geneviève Séguin ont décidé de m'organiser une soirée bénéfice afin d'amasser des fonds pour ma prochaine saison. C'était une soirée poker, un encan silencieux en plus, du groupe de musique "Heaven" qui nous a fait danser en fin de soirée le 11 octobre dernier. Il y a eu de belles rencontres, de belles discussions et des gens que je ne connaissais même pas qui avaient décidé de s'impliquer ! Wow!

Mais je sais qu'il y a eu  tellement d'heures dans cette organisation et dans ces préparatifs! C'est incroyable! Je tiens à remercier TOUS ceux qui ont contribué à cette soirée qui s'est avérée être un vif succès! Grâce à vous qui m'encouragez, je peux poursuivre ma passion, mon rêve!

J'ai très hâte de commencer ma prochaine saison qui débutera plus tôt cette saison. Ma nouvelle équipe d'entraînement et moi irons en camp d'entraînement à Cuba au début du mois de janvier 2015.

Mille mercis et à bientôt!

Éli. xxxx

Benoît et Geneviève . Les organisateurs.

Benoît et Geneviève . Les organisateurs.

Mes 11 dernières années en photos

Mes 11 dernières années en photos

Nos joueurs venus m'encourager

Nos joueurs venus m'encourager

Entourée de Benoît, Papa et Lau; ma soeur.

Entourée de Benoît, Papa et Lau; ma soeur.

Même mes deux grands- mamans y étaient!

Même mes deux grands- mamans y étaient!

L'encan silencieux bien visité

L'encan silencieux bien visité

Maman et ses soeurs pour l'accueil, l'administration et la logistique de la soirée. Merci!

Maman et ses soeurs pour l'accueil, l'administration et la logistique de la soirée. Merci!

Championnat du Monde à Edmonton 2014

 

Après avoir remporté le championnat provincial junior à Valleyfield, je me suis envolée vers Edmonton pour le Championnat du Monde.

Arrivée quelques jours d'avance, j'ai pu côtoyer et m'entraîner avec les meilleurs canadiens puisque nous logions au même hôtel. Quelle chance et quel plaisir de pouvoir profiter des services des professionnels au service de l'Équipe; médecin, psychologue, entraîneurs, mécanicien...! Leur soutien m'a permis de mieux me préparer pour cette course. 

Le matin de la compétition, la nervosité était plus difficile à contrôler puisque j'ai dû attendre jusqu'à quinze heures pour mon départ.  Après ma préparation et les présentations, le départ a été donné! Ma natation a été plus difficile qu'à l'habitude dû aux grands nombres des participantes. Après avoir pris ma place, j'ai réussi à sortir de l'eau première Canadienne. Par contre, tout s'est joué dans la transition... J'ai pris 8 secondes de trop à enlever mon wet suit avec les puces; une dans chaque cheville et repartir avec mon vélo. Je n'ai pu garder le rythme du 2ème peloton que j'avais rejoint alors je me suis mise à rouler avec le 3ème qui n'avançait pas tellement. Le 2ème peloton a pris deux minutes d'avance ce qui m'a coûté cher. Arrivée à la course à pied, j'ai eu de la difficulté à prendre mon souffle de course. Après quelques minutes, j'ai pris mon rythme et j'ai couru comme je le désirais. 

J'ai terminé au 35ème rang des juniors élites au monde ce qui n'est pas mal pour une première fois dans un Championnat de cette envergure! J'ai pu voir et m'entretenir avec les meilleures au Monde! Le fait d'avoir participé à cet événement me motive et me permet de  viser des objectifs clairs! Je sais que pour ma première année avec les U23, je veux être forte et bien préparée.

Merci à vous tous pour ce support incroyable! J'ai eu une belle fin de saison ! Maintenant quelques jours de repos et je recommencerai l'entraînement en cross country où je suis capitaine de l'équipe collégiale André Laurendeau! À bientôt!xx

Transition à côté de l' Australienne et en face de l'Italienne.

Transition à côté de l' Australienne et en face de l'Italienne.

Le départ !

Le départ !

Première Canadienne à la sortie de l'eau.

Première Canadienne à la sortie de l'eau.

Mon troisième tour de 5km en passant dans la transition.

Mon troisième tour de 5km en passant dans la transition.

J'arrive!

J'arrive!

Une belle rencontre avec Paula Finlay ;l' olympienne canadienne.

Une belle rencontre avec Paula Finlay ;l' olympienne canadienne.

Avec ma compatriote et  co-chambreuse Emy Legault.

Avec ma compatriote et  co-chambreuse Emy Legault.

L'équipe canadienne junior féminin; Kirsten Vergara et Émy Legault m'entourant.

L'équipe canadienne junior féminin; Kirsten Vergara et Émy Legault m'entourant.

Verdun! Une expérience différente!

Dimanche, 10 août dernier, était une de mes premières participations à un triathlon groupe d'âge. J'ai eu une belle natation où je suis sortie devant le groupe avec plus d'une minute d'avance sur la deuxième. Je savais qu'il y avait de bonnes cyclistes alors je devais pousser le plus possible sur mes pédales sans me faire rattraper. Heureusement, j'ai pu entrer dans la transition sans perdre ma position. Par contre, mes jambes avaient tellement travaillé fort sur le vélo ( sans sillonnage permis)  que cela s'est ressenti à la course à pied. Je me suis fait dépasser sur le dernier tour de course ce qui m'a donné une deuxième place sur les 78 participantes et une première place dans ma catégorie d'âge. C'est une expérience différente qu'à l'habitude mais j'ai bien aimé!

Bonne natation!

Bonne natation!

Le 20 km sans sillonnage! Différent!

Le 20 km sans sillonnage! Différent!

IMG_0053.jpg
Bonne transition! 

Bonne transition! 

Expérience de plus dans les jambes!

Expérience de plus dans les jambes!

Deuxième overall

Deuxième overall

Première dans mon groupe d'âge.

Première dans mon groupe d'âge.

Grosse nouvelle attendue!!!!!

Bonjour,

Je suis très excitée de vous annoncer que mes efforts sont bien récompensés. Je viens de recevoir la confirmation que je suis officiellement sélectionnée parmi les trois places disponibles pour représenter le Canada  au Championnat du Monde. Celui-ci  se tiendra à Edmonton du 26 août au 1 septembre 2014. J'ai bien hâte de vivre cette expérience!

Éli.xx

Je suis très heureuse de ce choix!

Je suis très heureuse de ce choix!

Championnat canadien juniors élites à Magog.

Ce week-end, j'étais à Magog pour le Championnat canadien et c'était une superbe fin de semaine organisée par le Club de triathlon Trimemphré. 

Le samedi, je participais à la troisième Série nationale et par la même occasion le Championnat canadien où je devais me démarquer afin d'augmenter mes chances d'obtenir la place pour la sélection au Championnat du Monde pour la fin du mois d'août .

Vraiment, c'était la course de ma vie! Tout s'est bien passé ! J'ai tout donné! Je suis arrivée deuxième et couronnée vice - championne de ce Championnat.

Je suis sortie la première de l'eau, la première de la zone de transition et  en vélo , je faisais partie d'une échappée avec deux autres filles; Emy et Samantha. Pour la course à pied, j'ai couru un bon rythme et cela m'a permis de terminer en deuxième position. Je suis très fière de moi et de cette performance!

Ensuite , le dimanche, c'était les relais mixtes par province. Le Québec avait 9 équipes et je faisais partie du premier groupe. À intervalle d'une fille, un gars, une fille et un gars parcourant des distances réduites, chaque membre effectuait son triathlon avant de venir donner le relais à son coéquipier . 

Je commençais les relais et rien n'a  fonctionné comme je le désirais... J'ai eu un mauvais départ dans l'eau, j'étais mal positionnée puis dans la portion vélo, dans le peloton, les efforts n'étaient pas partagés équitablement... Au retour , dans la zone de transition, nous avons eu une pénalité de 10 secondes puisque mon vélo était mal accroché au support. Par contre, j'ai pu rattraper quelques secondes à la course à pied et mes coéquipiers ont su effectuer un super travail pour nous permettre, comme représentants du Québec, de terminer ce relais avec plus de deux minutes d'avance sur la province suivante.

Bref, une belle fin de semaine forte en émotions qui s'est terminée avec deux podiums et donc deux belles médailles!

Merci à tous ceux qui se sont déplacés ou qui m'ont envoyé de belles pensées. Elles m'ont été bien utiles!

À bientôt ! Eli.xx

Ligne de départ  au bord du lac Memphré de Magog.

Ligne de départ  au bord du lac Memphré de Magog.

Je me suis bien positionnée...

Je me suis bien positionnée...

Première à la sortie de l'eau 

Première à la sortie de l'eau 

Nous avons roulé ensemble pendant tout le trajet. 

Nous avons roulé ensemble pendant tout le trajet. 

Bonne course à pied

Bonne course à pied

Enfin, j'arrive...

Enfin, j'arrive...

Un beau podium composé de Emy Legault et Samantha Klaus.

Un beau podium composé de Emy Legault et Samantha Klaus.

Le podium des relais mixtes par province. L'or pour le Quebec, Argent pour la Colombie-Britannique et le Bronze pour l'Alberta.

Le podium des relais mixtes par province. L'or pour le Quebec, Argent pour la Colombie-Britannique et le Bronze pour l'Alberta.

Série nationale au Lac Delage, Québec.

Hier, se déroulait la deuxième Série nationale au Lac Delage, Québec. Je me suis levée très tôt puisque le départ était fixé pour 7 h 30 a.m.. Je me sentais  bien préparée pour ce parcours plutôt côteux et j'avais une bonne attitude. Nous étions nombreuses; 45 filles juniors élites prenaient part à ce départ effectuée dans l'eau. 

Le signal  entendu, j'ai pris un bon rythme pour me  positionner correctement et me libérer du peloton. La portion natation s'est bien déroulée et je suis sortie de l'eau quelques secondes derrière les filles de tête. La portion vélo était plus abrupte mais j'ai pu aller chercher les premières  qui se composaient  environs de 5 filles vers la fin du premier 10 km. Ainsi nous avons pu terminer le deuxième tour ensemble.

En entrant dans la zone de transition, tout se passe vite et j'ai pu sortir la première pour débuter la course à pied. Celle-ci n'a vraiment pas été ma meilleure! Ces côtes m'ont vraiment coûtées cher! Je n'ai pas su être assez efficace  sur ce parcours et je suis donc arrivée en 4ème position. 

J'ai tout de même réussi des objectifs que je m'étais fixée et j'ai pu en noter d'autres à atteindre. La semaine prochaine se tiendra Le Championnat canadien à Magog, soit le 19 juillet 2014.

Aujourd'hui, jour de repos! Mes jambes vont l'apprécier.

A bientôt!

Éli.xxxx

Discussion avec mon coach Raymond et Sylvie.

Discussion avec mon coach Raymond et Sylvie.

Réchauffement avant le départ.

Réchauffement avant le départ.

Départ des 45 filles juniors élites

Départ des 45 filles juniors élites

Sortie de l'eau vers la transition

Sortie de l'eau vers la transition

C'est reparti pour un autre 10 km!

C'est reparti pour un autre 10 km!

Le Vélo se termine

Le Vélo se termine

Course à pied plus difficile!

Course à pied plus difficile!

Je termine 4ème.

Je termine 4ème.

Merci Sylvie!

Merci Sylvie!

 

 

 

Coupe du Québec, Trois-Rivières, juin 2014

 Ma première participation de l'année à une Coupe du Québec se déroulait à Trois-Rivières. La température de l'eau était de 18 *C alors le "wetsuit" était permis . J'avais hâte de débuter, le stress était présent et positif! Le départ  est lancé et je menais les deux premiers tours dans cette immense piscine extérieure. Je me suis fait devancer pendant le dernier tour par trois filles étant ralenti par l'eau qui s'infiltrait dans ma combinaison thermique. J'ai donc commencé la portion vélo avec  quelques secondes de retard sur le peloton de tête . À Trois-Rivières, c'est un parcours avec plusieurs virages donc il faut être efficace dans les "relances" pour ne pas perdre de la vitesse. C'est ainsi que j'ai pu rattraper les premières et puis deux autres filles sont venues nous rejoindre. Nous sommes entrées ,après notre 20km de vélo, dans la zone de transition et étions six à débuter la course à pied en même temps. Je me suis dépêchée et j'ai réussi à sortir la première de la transition. Ma collègue d'entraînement Karol-Ann Roy est venue me rejoindre et nous menions la course. Après trois km, je me sentais bien et j 'ai pu accélérer.

Ainsi, j'ai terminé ce triathlon et remporté  la première position avec grande fierté. Heureusement, les efforts et les sacrifices  sont récompensés ! 

Maintenant, j'ai un bon trois semaines d'entraînement avant la prochaine course qui se tiendra au Lac Delage de Québec .

Merci et à bientôt!

Eli xxxxx

Départ  des juniors élites filles  ( photo TQ)

Départ  des juniors élites filles  ( photo TQ)

Je devais aller rejoindre le peloton à la sortie de l'eau. ( photo TQ )

Je devais aller rejoindre le peloton à la sortie de l'eau. ( photo TQ )

Course avec ma collègue et amie Karol-Ann Roy. ( photo TQ)

Course avec ma collègue et amie Karol-Ann Roy. ( photo TQ)

Je termine première ! Ça fait du bien! ( photo TQ)

Je termine première ! Ça fait du bien! ( photo TQ)

Podium juniors élites filles, avec Annie-Kim Labarre ( 3ème ).

Podium juniors élites filles, avec Annie-Kim Labarre ( 3ème ).

La première série nationale , Saskatoon 2014

La fin de semaine dernière, mon coach Raymond, ma mère et moi-même, nous nous envolions vers Saskatoon, Saskatchewan afin de participer  à la première Série Nationale de la saison de triathlon 2014.

Les résultats des Séries Nationales demeurent très importants puisque cela influencera la seule place disponible pour participer aux Championnats du Monde de cette année. Cette décision est discrétionnaire et effectuée par un comité de Triathlon Canada. Je dois amasser le plus de points afin d'augmenter mes chances d'y accéder. C'est mon but!

Saskatoon, 6h45. Le matin de la compétition, il faisait froid. Très froid! La température n'était pas en notre faveur mais j'étais confiante que ça allait bien se passer. Avant le départ, je devais aller m'activer avec des épaisseurs afin de demeurer au chaud pour garder toute mon énergie!

C'était une natation en wetsuit dû à la température de l'eau complètement gelée. Je ne sentais pas trop mes pieds ni mes mains et  le départ a été sifflé!

Entre deux filles, je me suis faufilée et je me suis positionnée devant. Tout se passait bien. Je suis demeurée première pendant toute cette portion et j'ai réussi une transition avec quelques secondes d'avance. Je suis partie à vélo seule et après deux kilomètres, un peloton de 5 filles est venu me chercher et nous avons continué de rouler ensemble. Tout allait bien et même nous avons pu accélérer dans le but de faire décrocher une ou deux filles. Le 20 km de vélo s'est terminé et je suis débarquée en avant du peloton de tête. La transition no-2- s'est passée très rapidement  pour repartir à la course à pied. Je ne sentais plus du tout mes pieds qui touchaient le sol pour les 2 premiers km. Le début de ma course a été très douloureux mais j'ai réussi à garder mon rythme. C'est avec fierté que j'ai accédé à la deuxième position de cette première série nationale.

Je suis heureuse de ma performance et ce n'est qu'un début de ma saison 2014!

J'aimerais remercier mon coach et ma mère de leur présence et de m'avoir encouragé par ce froid et  temps pluvieux.

Le prochain triathlon se tiendra à Trois-Rivières, le 21 juin .(Coupes du Québec )

Ligne de départ des 25 juniors élites filles du Canada

Ligne de départ des 25 juniors élites filles du Canada

Je garde le rythme!

Je garde le rythme!

Presque terminé!

Presque terminé!

Au fil d'arrivée! Deuxième position!

Au fil d'arrivée! Deuxième position!

À l'arrivée! Notre visage est gelé! Je suis avec Samantha (Ontario) et Emy (Québec).

À l'arrivée! Notre visage est gelé! Je suis avec Samantha (Ontario) et Emy (Québec).

Un beau podium!

Un beau podium!






Championnats panaméricains juniors à Dallas, Texas.

En fin de semaine se déroulaient les Championnats Panaméricains Juniors et U23 à Dallas. Le site était superbe et les conditions étaient propices à une bonne course. Le départ était fixé à 7hrs a.m. pour les filles juniors élites et le temps nuageux aidait à ne pas trop ressentir la chaleur intense du Texas.

J'ai eu un bon départ de natation ce qui m'a permis de me positionner derrière de bonnes nageuses. Il y a eu un léger écart dans ce groupe de tête et c'est alors que je me suis retrouvée dans le deuxième peloton après ma transition dans la portion vélo. Vers la fin de cette portion  qui était composée de 4 tours de 5km, le 3ème peloton a réussi à rejoindre mon peloton ( le 2ème) et nous sommes allées chercher le premier. Nous étions donc plus d'une trentaine de  triathlètes à entamer la portion course à pied en même temps. Cela n'a pas été un bon début pour moi; j'avais les jambes lourdes et un mental qui devenait de moins en moins fort. C'est tranquillement que j'ai réussi à changer mon attitude et reprendre un meilleur rythme de course. Je suis arrivée 12ème et 4ème Canadienne. 

Ce n'est pas le scénario que j'avais envisagé mais j'en retiens plusieurs aspects positifs et d'autres points, bien sur, à retravailler! Je repars en ayant acquis de l'expérience, fait de belles rencontres et en étant très déterminée pour le prochain triathlon.

Merci pour votre soutien! C'est toujours apprécié! Je vous embrasse. Éli.

À 5hrs a.m. en me préparant avant le départ.

À 5hrs a.m. en me préparant avant le départ.

Lors du positionnement des 50 filles inscrites des 3 Amériques

Lors du positionnement des 50 filles inscrites des 3 Amériques

Le départ

Le départ

À la sortie de l'eau

À la sortie de l'eau

Portion vélo (premier tour)

Portion vélo (premier tour)

Début de la portion course à pied

Début de la portion course à pied


1ère Coupe panaméricaine ITU de la saison, Bridgetown, Barbades.

C'était mon premier triathlon de la saison, première visite à la Barbade et  première expérience dans le monde ITU. Alors, j'ai commencé la portion de natation avec un écart plus à la gauche par ma position de départ. J'ai pu me rattraper pour sortir avec les filles de tête. Par contre, ma position m'a fait perdre le peloton de deux secondes et je me suis retrouvée à rouler avec ma coéquipière Karol-Ann pour compléter la portion vélo ( à deux). Pour terminer, la course à pied s'est effectuée plus difficilement que j'aurais espéré!! Quelques kilomètres avant la fin, une Mexicaine m'a rattrapée ce qui m'a placée au 8ème rang. Ce grand événement m'a permis d'accumuler mes premiers points ITU!

J'ai vécu une belle expérience,  trouvé  les gens très accueillants et la conduite à gauche m'a vraiment surprise. Finalement, il me reste un mois pour travailler des aspects à améliorer d'ici les Championnats Panaméricains qui se tiendront à Dallas le 31 mai 2014.

Discussions avec les Canadiennes

Discussions avec les Canadiennes

Peloton de tête

Peloton de tête

Avec ma coéquipière Karol-Ann Roy

Avec ma coéquipière Karol-Ann Roy

Course à pied douleureuse

Course à pied douleureuse

Belle expérience!

Belle expérience!

Déjà de retour mais vite repartie!

Samedi dernier ( 19 avril 2014), mon groupe de Triathlon et moi sommes revenus de Cozumel, Mexique. Deux semaines à s'entraîner intensivement à travers les forts vents et réussir à se dépasser sous de chaudes journées. J'ai aussi revu mes amis les méduses et eu un coup de chaleur! Malgré tout, je suis revenue très heureuse de mes 1100 kilomètres de vélo puisque l'objectif était de 1000 km. Donc, objectif atteint! Je me considère privilégiée d'avoir pu vivre ce camp et j'en retire une belle expérience encore une fois!

Je reprends l'avion demain matin  (25 avril) à 7a.m. vers Bridgetown, Barbade afin de participer au: "Bridgetown, PATCO, Sprint triathlon, Coupe Pan américaine de 2014". C'est ma première compétition ITU et ma première compétition de la saison. Je serai avec ma coéquipière Karol-Ann Roy. Une chance, j'ai  eu quelques jours pour me reposer! J'ai aussi eu aussi la possibilité de rencontrer mes enseignants très compréhensifs et j'ai pu assister à quelques cours. Je suis en excellente forme et j'ai hâte de vous redonner de mes nouvelles une fois rendue là-bas.

Nous avons roulé plus de 1100km. Objectif atteint! Je quitte vers la Barbade avec ma coéquipière Karol-Ann Roy.

Nous avons roulé plus de 1100km. Objectif atteint! Je quitte vers la Barbade avec ma coéquipière Karol-Ann Roy.