De la Floride au Pérou!

Un petit retour sur mon camp en Floride et ma compétition à Lima au Pérou.

Le 26 Février dernier, je suis allée rejoindre des coéquipiers en Floride afin d'être mieux acclimatée à la chaleur en vue d'une première compétition à Clermont le samedi suivant. Par contre, quatre jours avant ce triathlon, en se rendant à un entraînement, je me suis fait emporter dans une chute à vélo. Épaule, mollet et main gauche en plus de l'état du vélo, je n'étais plus en mesure de faire la course. En quelques secondes, tout venait de tourner! Le lendemain, on m'a emmenée passer des radiographies puisque ma nuit blanche m'incitait à me questionner et Kyla (mon entraîneure) voulait être certaine que rien n'était cassé malgré l'enflure. Bref, je m'en suis bien tirée car ça l'aurait pu être bien pire.  Je me rendais, tout de même, aux entraînements pour encourager mes amis puisqu'il m'était impossible de rien faire.

Grâce à la merveilleuse équipe qui nous accompagnait (masso., physio.) , je voyais à chaque jour que je progressais dans mes mouvements. J'avais espoir de pouvoir me rendre à la course Panaméricaine (première distance olympique pour moi) qui se tenait à Lima la semaine suivante. La veille du décollage, j'ai discuté avec Kyla de la possibilité et nous avons pris la décision qu'à 11hrs le lendemain, j'allais prendre place à bord de l'avion, direction Lima, Pérou. Yé!!!

La douleur persistait seulement à la main alors j'ai dû me fabriquer un bandage bien serré en permanence afin de permettre à ma main de demeurer le plus immobile possible. Une fois arrivés là-bas, Javier et Xavier qui m'accompagnaient, m'ont grandement aidée afin que je n'utilise pas trop ma main. Le samedi matin de la course, les conditions n'étaient pas à leurs meilleures! On ne voyait pas à cinq coups de bras de l'autre dans la mer et à l'échauffement, j'avais très mal. 

Le comité organisateur a décidé de nous laisser choisir entre nager avec un bateau à nos côtés afin de nous guider ou changer l'épreuve en duathlon. Malgré que je peux me démarquer en natation, ma main ne me le permettait vraiment pas et comme nous avions le choix, la majorité des filles élites a choisi d'effectuer un duathlon.  Une première expérience et j'étais prête à essayer une nouvelle forme de compétition. Alors, le duathlon se composait d'un 3km de course, d'un 40 km de vélo  et un autre 10 km de course.

Je suis très heureuse de ma portion vélo et surtout pour le 40 km, soit le double de ce que je fais normalement. Pour le 10km de course, je suis aussi très contente de moi. J'ai fait quelques erreurs qui m'ont fait perdre la 3ème place par 3 secondes au sprint final. Je suis donc arrivée 4ème.

Pour toutes les circonstances et le changement d'avant course, je suis très fière d'avoir pu me prouver à moi-même que peu importe ce qui arrive et malgré la douleur, il suffit de se laisser une chance.

Pour ce qui est de ma main, c'est le tendon du pouce qui a été étiré lors de ma chute à vélo et je devrai l'immobiliser pour les 6 prochaines semaines. Le bon côté des choses? Je peux continuer l'entraînement en faisant bien attention car il n'y a rien de casser! Yé!

Un gros merci à toute l'équipe tant la masso, la physio que mes collègues d'entraînement qui m'ont aidée à m'habiller, à me cuisiner des repas, ou me laver les cheveux. Je suis bien entourée et c'est très apprécié! Merci coach Kyla et Javier pour tous les bons mots nécessaires pendant cette période. Merci à mes commanditaires qui me supportent financièrement et m'encouragent dans tous mes projets.

Éli xxxx

 En revenant de la clinique.. .

En revenant de la clinique...

  Le lendemain, j'encourage!

Le lendemain, j'encourage!

  L'équipe du Québec!    

L'équipe du Québec!

 

  Portion course et beaucoup de brouillard!

Portion course et beaucoup de brouillard!

  Une bonne portion vélo!

Une bonne portion vélo!

  Une très belle expérience au Pérou!

Une très belle expérience au Pérou!