Vitoria, Valence, St -Amand, Dunkerque et Holten

De l'Espagne en passant par la France et les Pays-Bas, mon expérience européenne se termine sous peu. Il reste deux semaines et une dernière compétition  pour clôturer cette belle aventure. J'ai eu la chance, en quittant mon lieu d'entraînement espagnol, d'être héberger chez le président de mon équipe française. Ainsi, sous le nom de Tri Sud St-Amand / Dun 18, j'ai pu m'illustrer  à 2 Grands Prix français. Ces Grands Prix sont partagés en 5 triathlons durant la saison réunissant les athlètes français et internationaux inscrits dans 14 équipes de la première division. La première division se qualifie simplement par l'atteinte de standard.

Ces deux premières courses m'ont permis de me mesurer avec l' Élite mondiale dans un cadre moins stressant mais tout aussi motivant. Suite à une bonne performance à Dunkerque ( le deuxième Grand Prix français ), ma coéquipière Andréanne B-Dulude et moi, nous nous sommes rendues à Holten , aux Pays Bas.

Je suis partie dans l'idée de réaliser une distance olympique afin de "m'habituer" un peu plus à ces longues distances. De plus, à mon retour, les Championnats canadiens se feront en distance olympique. Malheureusement, dû à une canicule ( météo de 42 degrés) la journée de la compétition, les organisateurs ont dû modifier la distance olympique en sprint et même certains départs ont dû être annulés pour aussi ajuster l'heure du départ de 13 h30 à 19h30. Je n'avais jamais effectué un triathlon en soirée..... C'était une première pour moi! Aussi, le parcours comportait deux transitions à deux endroits différents.

J'ai eu un bon départ dans l'eau et une natation satisfaisante pour ma part dû à la réalisation de mes objectifs simples fixés. Pour la portions vélo, nous étions un groupe en poursuite du peloton de tête et après quelques kilomètres, nous avons réussi à les rejoindre. Malheureusement, au milieu du parcours, dans une côte, une fille est entrée dans une branche d'arbre qui dépassait et a entraîné 5 autres filles dans sa chute en effet domino juste devant moi. Grosse chute, mais je ne suis pas tombée alors j'ai dû repartir après avoir mis le pied par terre.... Je me suis retrouvée seule entre 2 pelotons ; celles n'ayant pas tombées et celles qui étaient derrière nous. De peine et de misère, j'ai réussi à rejoindre celles devant moi et j'ai pu terminer avec elles pour les derniers kilomètres. J'ai débuté ma course à pieds avec les jambes lourdes ce qui m'a coûté cher pour les premiers mètres. Après avoir repris un bon rythme, je me suis retrouvée en 23 eme position pour la Coupe européenne 2015. 

Est-ce une réussite pour moi? Bien sûr que oui! J'ai grandement appris lors de cette course et j'en retire que du bon. J'ai pu cibler les points à améliorer et je serai prête pour Chateauroux le 19 juillet prochain en étant plus confiante avec tout ce bagage d'expérience que j'ai pû acquérir lors de mon camp et mon séjour en Europe cet été.

Je vous remercie et je continue ma préparation pour les Championnats canadiens. 

A bientôt! Éli Xxx