Holten, Pays Bas. Coupe européenne prémium 2016

La fin de semaine dernière, j'étais de retour dans les Pays-Bas mais cette fois-ci à Holten. L'année dernière, j'avais eu la chance d'effectuer cette course à pareille date sous une canicule de 42 degrés où les organisateurs avaient dû changer la distance olympique prévue en distance sprint. À ma grande surprise cette année, arrivée dans la ville, un temps pluvieux et plus frisquet m' attendait ... Par contre, les gens sont tellement accueillants et chaleureux que je m'y plais rapidement.

Les femmes élites avaient le dernier départ de la journée. L'ambiance était malgré tout " super cool" à intervalle de la pluie et du soleil tous les dix minutes. Départ avec le wetsuit puisque l'eau était sous les 20 degrés. Au son du départ, parmi les vagues, mes lunettes se sont levées, évidemment de l'eau est entrée mais je me suis aussitôt mise dans les pieds des quelques filles devant et j'ai réussi à demeurer ainsi jusqu'à ce que je sois en mesure de sortir de l'eau. Transition et parmi le peloton de chasse derrière les 5 filles qui étaient légèrement en avance.

Pendant les 11 km dans la ville, il y avait une montée et une descente suivi de route en pavé uni. À cet endroit, il y a eu une bonne chute de la fille devant moi qui a séparé le groupe en deux. J'ai dû demeurer concentrée et j'ai réussi à terminer la portion vélo mais ça ébranle toujours lorsque ça arrive devant nous de voir une athlète lever de 4 à 5 mètres de haut. Je suis partie à la course à pied la première de mon peloton afin de prendre le rythme le plus rapidement possible.

Comme c'était un parcours à l'aveugle, ce qui signifie qu'on ne peut pas voir nos adversaires, je ne savais pas combien de temps j'étais derrière les premières. J'ai donc couru du mieux que j'ai pu pour revenir sur quelques filles du premier peloton. J'ai terminé en 16ème position.

Pendant mon  séjour en Europe, je me suis concentrée sur certains aspects à travailler afin de maximiser mes performances. Autant avec la nutrition que sur l'hydratation et les pauses dodos. Tous ces petits détails comptent tellement lors de compétitions. Aussi comme j'ai eu plusieurs courses l'une à la suite de l'autre, j'ai dû bien récupérer après chacune d'elle comptant toutes les heures de voyagement (avion-train) pour se rendre à la compétition.

Donc, je peux affirmer que ma course à Holten n'était pas le résultat final espéré mais je suis en voie de... et où je dois être dans ma préparation et mes objectifs. Donc, objectif atteint.

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire de 21 ans que j'ai la chance de le souligner en Hongrie puisque demain  le 9 juillet se tiendra le départ de ma deuxième Coupe du Monde à Tiszaujvaros, Hongrie.

Merci de votre support! Je vous tiens au courant!

Éli.xx